La visite immobilière : comment m'y prendre?

La visite est un moment clé pour la recherche de votre futur bien immobilier. Elle vous permet notamment de mieux apprécier les avantages et les inconvénients du bien en question mais également d’évaluer les éventuels travaux ou d’anticiper ceux à venir. Crédit du Maroc vous accompagne pour réussir au mieux cette étape cruciale.

1.  PLUSIEURS VISITES SONT RECOMMANDÉES 

Multiplier les visites à différents moments de la journée et de la semaine afin de mieux juger de sa qualité et de sa luminosité. Cette démarche vous permet en effet de vérifier l’exposition de la maison et la lumière à différents moments de la journée.

Bon à savoir : Demandez l’orientation de la maison car elle peut avoir des conséquences sur la luminosité du bien, mais également sur les nécessités en termes de chauffage.

2.  PRENDRE LA TEMPÉRATURE DE VOTRE FUTUR QUARTIER

Nous vous conseillons de vous promener aux abords du logement afin d’observer le réseau de transports en communs, la proximité des commerces, des écoles et de toutes les infrastructures (espaces de santé, salles de sport, bibliothèques, lieux… etc).

Bon à savoir : n’hésitez pas à questionner les habitants du quartier ou le concierge de l’immeuble pour avoir un avis franc sur l’ambiance au global.

3.  PRENDRE DES PHOTOS ET/OU UNE VIDÉO GLOBALE

Prenez des photos du logement et de toutes ses pièces (après accord du propriétaire) pour garder une trace de votre visite. En effet, il arrive de ne pas voir certains détails pendant la visite qui peut parfois être très rapide. Ainsi, une fois de retour à la maison vous pourrez mieux vous souvenir de chacune des visites et de dresser une comparaison entre les biens visités.

Bon à savoir : n’hésitez pas à demander au propriétaire de vous envoyer ses propres photos qui sont parfois de meilleure qualité.

 

4.  POSER LES BONNES QUESTIONS

Le propriétaire doit être en mesure de vous renseigner sur tous les petits détails liés à la vie du bien : état de la plomberie, de l’électricité, du chauffage, une estimation des frais d’entretien annuels, le montant des taxes à régler, …

Bon à savoir : n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête, il peut y avoir parfois des surprises …

5.  LES BIENS EN CO-PROPRIÉTÉ

Pour les biens en copropriété, il est utile de comprendre le fonctionnement du syndic, lire les derniers procès-verbaux d’Assemblée Générale et les relevés de charges.  Cela permet de vérifier quelles sont les décisions en cours (ravalement de façade, réparation de la toiture, maintenance de l’ascenseur…) et les frais de syndics à prévoir mensuellement :

Bon à savoir : évitez à tout prix les résidences où le syndic est défaillant vous pourrez vivre un vrai calvaire au quotidien même si vous pensez avoir trouvé l’appartement de vos rêves.

Capacité d'emprunt
icon : Capacité d'emprunt
Capacité d'emprunt
Frais d’acquisition immobilière
icon : Frais d’acquisition immobilière
Frais d’acquisition immobilière