Lot de terrain ou terrain isolé ?

Vous envisagez de construire la maison de vos rêves ? Pour ce faire, vous disposez de deux possibilités : acheter un terrain isolé ou acheter un terrain en lotissement. Crédit du Maroc vous accompagne pour cette acquisition en vous dressant les avantages et inconvénients de chacune de ces options.
  • Accueil
  • Lot de terrain ou terrain isolé ?

1.  DE SÉRIEUX AVANTAGES POUR LE TERRAIN EN LOTISSEMENT

Acheter un terrain en lotissement vous offre de nombreux avantages. En effet, vous bénéficiez d’un terrain viabilisé par l’aménageur-lotisseur, d’un environnement favorable à la construction de votre maison, et de démarches facilitées.

Constructibilité : Si vous choisissez d’acheter un terrain situé dans un lotissement, il sera forcément constructible. Ce détail a toute son importance, puisqu’il vous épargne l’obligation de vérifier la constructibilité de votre terrain en étudiant le Plan Local d’Urbanisme.

Viabilisation : L’aménageur-lotisseur s’occupe de viabiliser les terrains situés dans un lotissement, c’est à dire qu’il s’occupe de mettre en place la desserte du terrain par une voie carrossable, de le raccorder (au minimum) aux réseaux d’assainissement, d’eau potable, d’électricité, de gaz et de téléphone. Ces réseaux étant raccordés jusqu’aux limites de votre future propriété.

Démarches facilitées : pour un terrain en lotissement, l’aménageur-lotisseur engage sa responsabilité. Ainsi vous gagnerez du temps et de l’argent tout en construisant votre habitation avec une sérénité maximale, en évitant les déconvenues.

 

2.  CONTRAINTES ET OBLIGATIONS POUR UN TERRAIN EN LOTISSEMENT

Un terrain en lotissement vous imposera des contraintes plus ou moins importantes en matière architecturale et en ce qui concerne l’aménagement, le voisinage et les conditions de vie.

Règlement interne qui conditionne la construction, et auquel vous êtes soumis à l’intérieur  du lotissement. Ce règlement s’ajoute aux règles d’urbanisme en vigueur dans la commune : l’implantation de l’habitation, surface et hauteur, choix des matériaux et des couleurs, conditions d’accès et de desserte de chaque lot, etc.

Un cahier des charges à suivre à la lettre qui fixe les règles de la vie collective dans le lotissement, et peut de la même manière affecter ou transformer votre projet, en fonction des dispositions qu’il contient (exemple : l’écoulement des eaux, l’entretien extérieur et les pratiques à l’extérieur des constructions …).

 

3.  DE MULTIPLES ATOUTS POUR LE TERRAIN ISOLÉ

Un terrain isolé n’est pas nécessairement une parcelle située au milieu de nulle part : il s’agit d’un terrain hors lotissement, qui ne provient pas de la division d’un même bien. Il est donc possible d’investir dans un terrain isolé en plein centre-ville, entouré de bâtiments. Mais quels en sont les avantages ?

Aucune restriction architecturale : vous pouvez concevoir et construire la maison de vos rêves sans aucune restriction ni limite. Nous vous conseillons de prendre un bon architecte qui pourra faire ressortir les avantages de votre terrain.

Utilisation de matériaux de votre choix : vous pourrez choisir et sélectionner les matériaux que vous souhaitez utiliser pour votre construction sans aucune limite.

 

4.  LE TERRAIN ISOLÉ, UNE LIBERTÉ QUI A UN PRIX !

Malgré certains avantages cités ci-dessus, opter pour un terrain isolé vous impose certaines contraintes assez lourdes.

Des démarches administratives chronophages : une fois le terrain acheté, il vous faudra vous armer de patience pour obtenir votre autorisation de construire en bonne et due forme. Nous vous conseillons de vous faire accompagner par un architecte qui connaît déjà les démarches à suivre et vous faire gagner du temps.

Une viabilisation à votre charge : au-delà des démarches administratives, la viabilisation du terrain et les réseaux divers sont à votre charge. Une opération qui peut être chère et complexe dans la plupart des cas.

Capacité d'emprunt
icon : Capacité d'emprunt
Capacité d'emprunt
Frais d’acquisition immobilière
icon : Frais d’acquisition immobilière
Frais d’acquisition immobilière